Expatriation Egypte
Portail de l'expatriation en egypte, et de la mobilité internationale.

Egypte
France




 

ACTUALITES

 

Egypte



Revue de presse en provenance de l'Égypte.
 

L´Egypte va financer entièrement la restauration des synagogues du pays, a annoncé mardi le ministre de la Culture, deux jours après la réouverture de la synagogue de Maïmonide dans le Vieux Caire.

Le ministre Farouk Hosni a affirmé, dans un communiqué, que son ministère considérait les sites juifs comme faisant partie intégrante de la culture égyptienne, au même titre que les mosquées ou les églises chrétiennes coptes. Aucun financement extérieur ne sera sollicité pour ces restaurations, est-il précisé.

Le ministre de la Culture a engagé son ministère dans une campagne de restauration des onze synagogues d´Egypte. Trois de ces établissements ont déjà été restaurés, dont notamment la plus ancienne synagogue d´Egypte, celle de Ben Ezra, située dans le Vieux Caire.

Dimanche, la synagogue de Maïmonide, qui porte le nom du rabbin Moïse ben Maïmon, un médecin et philosophe qui dirigea la communauté juive d´Egypte au XIIe siècle, a été rouverte lors d´une cérémonie privée à laquelle assistaient des familles juives égyptiennes, dont beaucoup vivent désormais à l´étranger.

Pour ces familles, la cérémonie était chargée d´émotion. "Il y a eu des conférences sur les sites juifs d´Egypte et le temple. C´était super, émouvant et nostalgique", a raconté Raymond Stock, un Américain proche de la communauté juive du Caire. Un groupe de onze rabbins hassidiques de la branche Habad-Loubavitch est également venu des Etats-Unis et d´Israël et a chanté lors de la cérémonie.

Farouk Hosni avait été critiqué dans le monde entier pour avoir déclaré en 2008 devant le Parlement égyptien qu´il brûlerait lui-même les livres israéliens qui se trouveraient dans la bibliothèque d´Alexandrie (nord du pays). En dépit d´excuses officielles, il n´avait pas obtenu le poste de directeur général de l´UNESCO en septembre dernier.

La communauté juive, présente en Egypte pendant des millénaires et qui a compté jusqu´à 80.000 membres dans les années 1940, ne réunit plus que quelques dizaines de personnes. Le reste de la communauté a fui les violences et persécutions liées notamment au conflit israélo-arabe. L´Egypte et Israël ont signé un traité de paix en 1979.
(Source AP)


< Retour