Expatriation Egypte
Portail de l'expatriation en egypte, et de la mobilité internationale.

Egypte
France




 

ACTUALITES

 

Egypte



Revue de presse en provenance de l'Égypte.
 

Khan el Kalily

La place qui a vu la mort de la jeune Cécilia, 17 ans tuée dans un attentat au Caire, fait aujourd´hui peau neuve. Khan el Kalily, ce quartier marchand et pittoresque reste une destination de choix des touristes

Khan el Kalily Le Caire EgyptePlace de la mosquée d´el Hussein, à El Azhar, c´est là que normalement les bus de tourisme s´arrêtent, les groupes défilent suivant le guide. Terrasses et cafés aux différentes enseignes longent le trottoir. Au coin de la rue, juste à l´entée du souk, se trouve le café (MS). Un jeune homme, se tenant debout, crie dans la direction des touristes : "Holà ! Amigo" à l´attention des touristes italiens. " Ils arrivent en masse ici. Je peux facilement les reconnaître grâce au guide", dit-il. Cela fait douze ans qu´il travaille chez Mandour, le propriétaire du café. Ce dernier a été témoin de l´attentat qui a eu lieu en février 2009, et qui prit la vie d´une jeune française de 17 ans. "Je suis le dernier qui a vu Cécilia et lui a dit au revoir. Elle était venue chez moi avec huit de ses camarades, a commandé un Fanta", raconte-t-il. Mandour d´enchaîner : " Récemment, les parents de la jeune fille sont revenus sur le lieu. Nous avons pensé, les commerçants et moi leur offrir un cadeau en guise de souvenir, à la mémoire de leur fille". "Notre peine est aussi profonde que la leur", affirme-t-il.
L´homme est un quinquagénaire, l´air instruit et cultivé. Il est né dans cet endroit où il vit depuis toujours. La richesse de ses connaissances, il la doit à ses voyages. Sa vision des choses est très proche du réel en fait. Selon lui, le tourisme en Egypte ressemble actuellement à un grand corps malade, mais il ne mourra pas. Car, "tant que les pyramides existent, les touristes continueront de venir dans le pays", pense-t-il.

Du renouveau à Khan el KhalilyKhan el Kalily Le Caire Egypte
Dans le souk, les va et vient sont incessants. Des italiens, espagnols, japonais… déambulent. Devant leurs échoppes, les vendeurs étalent la marchandise. Vous êtes vivement invité à regarder, même si ne voulez absolument rien acheter. Une attitude quelque peu "dérangeante", voire "agressive", pour Céline, une française en vacances avec son mari égyptien. Lui, pas d´accord : " Il suffit de leur dire non, c´est non". Le couple s´est rendu compte d´une chose : " au niveau propreté, organisation, il y a des efforts". C´est vrai, voilà cinq ans, des travaux ont commencé dans cette zone, notamment dans la rue el Mu´zz. Les efforts déployés ont enfin donné leur fruit. Les problèmes concernant l´eau, l´électricité, l´infrastructure ont  tous été réglés. Ces importants réaménagements ont transformé le chemin vers les sites historiques, lequel est devenu beaucoup plus agréable à parcourir. Le vieux Caire a ainsi redoré un peu son blason.  Il est même question d´un nouveau centre commercial sur trois étages avec plus de 270 magasins. Pour l´instant, seul le premier étage est achevé.
 

(Source lepetitjournal)


< Retour