Expatriation Egypte
Portail de l'expatriation en egypte, et de la mobilité internationale.

Egypte
France




 

ACTUALITES

 

Egypte



Revue de presse en provenance de l'Égypte.
 

Les chats momifiés étaient bien des chats domestiques
Une étude génétique a confirmé que les chats momifiés par les anciens Egyptiens, du moins lors de la Basse Époque, étaient bien les mêmes que nos félins domestiques actuels. Cependant, les chercheurs souhaiteraient pouvoir étudier des momies encore plus anciennes afin de mieux cerner le début de la domestication.

Cherche chat momifié, huit mille ans et plus, pour petit test en laboratoire. L´équipe de Jennifer Kurushima de l´université de Californie aurait souhaité mettre la main sur des momies félines plus anciennes, mais elle a dû se contenter de spécimens de seulement 2600 à 2300 ans. Qu´à cela ne tienne, c´était suffisant pour trancher d´une question qui était sur toutes les moustaches : les chats égyptiens étaient-ils des chats domestiques modernes ou des chats sauvages ? Après tout, des crocodiles étaient aussi momifiés et on ne soupçonnerait pas pour autant les Egyptiens de les avoir domestiqués.

Trois momies de chats qui datent de la Basse Époque (entre 664 et 332 avant Jésus Christ, date de la conquête par Alexandre le Grand) ont ainsi été analysées à l´université de Californie. Leur ADN mitochondrial, qui se conserve mieux que l´ADN nucléaire, a été comparé à celui de trois espèces de chats sauvages puis à celui de chats domestiques, Felis silvestris catus. Les antiques félins se sont révélés très proches de ceux qui se prélassent aujourd´hui en Égypte et au Moyen-Orient, selon les résultats publiés dans la revue Journal of archaeological science. "Ce n´est pas une surprise, mais il fallait faire le travail. C´est la première fois que des chercheurs ont pu se procurer de l´ADN ancien de chats égyptiens", reconnait Jean-Denis Vigne, du Muséum de Paris cité par lefigaro.fr.

Cependant, les écarts dans le mitotype, l´équivalent du génotype pour l´ADN mitochondrial, nous livrent d´autres informations. Les chercheurs estiment que ces chats se seraient différenciés des chats sauvages, et auraient donc été domestiqués, 2000 à 7500 ans avant leur momification, soit entre 2300 et 8100 avant Jésus Christ. Par ailleurs, des archéologues ont retrouvé à Chypre des traces de félins domestiques datant de 8700 av. J.-C. alors que l´île est dépourvue de chats sauvages. Néanmoins, les chercheurs n´excluent pas que l´Egypte ait été le foyer de la domestication du chat, notamment au vu du culte voué à la déesse Bastet.

Aujourd´hui, les égyptologues espèrent donc avoir l´occasion d´étudier des momies de chats les plus anciennes possibles, mais l’Égypte n´autorise malheureusement pas la sortie de ses trésors archéologiques hors de ses frontières.

< Retour